Rebekah Mikaelson (The Originals)

Interprétée par Claire Holt

ATTENTION SPOILERS SUR LA SAISON 1

C'est tout un univers de contradictions saisissantes qui entoure Rebekah Mikaelson. Benjamine d'une famille décimée, elle est pourtant le vampire de sexe féminin le plus âgé au monde. En tant que originelle, elle est aussi la plus puissante de toute mais sera toute sa vie durant victime plus ou moins consentante du comportement erratique de ses frères. Enfin elle a une vision romantique de la vie, de l'amour, de la liberté, n'aspire qu'à retrouver cette humanité qui lui fait défaut mais en l'absence de solution, adopte l'attaque comme système de défense. Il ne faut pas oublier qu'avant d'être l'être attachant que l'on a appris à connaître, elle fut avant tout un prédateur qui a plus d'une victime à son actif.

Parler de Rebekah au passé alors qu'elle est tout ce qu'il y a de plus vivant (enfin pour un vampire) c'est parce qu'en obtenant de Klaus cette liberté qu'elle voulait avec tant de force et son bannissement de la Nouvelle-Orléans, l'héroïne que l'on connaissait est morte. Tout ce qu'elle va vivre à présent sera sinon heureux, en tout cas nouveau et va la changer. Parions également que sa vision de la vie sans ses frères ne sera pas forcément aussi idyllique qu'elle le pensait.

Mais devenir tutrice et protectrice de sa nièce Hope va à n'en pas douter peu à peu la rapprocher de cet objectif irréalisable qui est le sien depuis longtemps : avoir une famille à elle. Un petit miracle dans tous les sens du terme d'une part concernant la nature de l'enfant (une super hybride en somme) et d'autre part parce que les attentes de Rebekah jurent avec son passé familial. On ne peut pas dire que l'amour et la sérénité aient émaillé les années de "règne" des Mikaelson.

Si sa mère Esther a transformé tous ses enfants en vampires pour les protéger, elle a aussi très vite eu conscience qu'elle avait créé des monstres et à chercher à les éliminer. Côté paternel, c'est encore pire puisque Michael devient l'ennemi n°1 de ses enfants quand il déclare la guerre au bâtard qu'est Klaus. Il ne cessera de les poursuivre à travers le temps.

Au fil des années (on situe sa naissance au Xème siècle sans date précise), elle n'a que trop appris à vivre dans la peur, l'affrontement, la déception et la trahison dont l'un des principaux responsables est Klaus, ce "Big Brother" qui la fascine autant qu'il la déçoit et la terrifie. Leur relation d'amour-haine est une des réponses au manque de confiance absolu de la jeune femme, de sa difficulté à croire les autres hommes de sa vie. Et quand c'est le cas, Klaus anéantit par jalousie ses histoires d'amour comme avec Marcel. Mais après bien des années d'affrontements, ces deux-là vont faire la paix autour d'un bébé. Klaus va se racheter de tous ses actes en lui confiant la garde de sa fille.

Si Klaus est le frère détesté, Rebekah adore Elijah parce qu'il lui donne l' (a fausse) impression de se rapprocher de cette humanité qu'elle chérie tant. Sauf qu'il n'est pas moins manipulateur avec elle que ne l'est Klaus. Il est juste bienveillant. Si la vampire n'obtient que tardivement sa liberté c'est principalement parce qu'elle est toujours rappelée par Elijah au nom de la sacro-sainte loyauté familiale. Et il n'est pas question pour elle de laisser choir son grand frère. Aussi s'exécute-t-elle chaque fois qu'il s'agisse de quitter Mystic Falls et son petit-ami Matt ou de jouer les gardes du corps avec Hayley.

Entre une sensibilité à fleur de peau planquée derrière une carapace d'ironie et une flamboyance de tous les instants, Rebekah, seule vampire originelle féminine est un personnage multi-facette et fort abouti grâce en partie à son background mis en place dans The Vampire Diaries. Mais la peste a su évoluer en profondeur et son départ de The Originals est un crève-coeur tant elle a marqué de son empreinte les deux séries.

Comme bien des comédiennes australiennes, Claire Holt a migré aux USA pour notre plus grand bonheur puisqu'elle a offert à Rebekah cette classe et ce style "Old England meet modernism" qui font l'essence du personnage. Les circonstances qui entourent le départ de l'actrice en milieu de saison 1 alors même qu'elle se voyait offrir un premier rôle féminin sont pour le moins mystérieuses. Surtout que bien qu'apparaissant dans le premier épisode de la saison 2, elle vient d'intégrer le casting de la série de David Duchovny, Aquarius. Reverra-t-on seulement Rebekah sur des bases ponctuelles ? Rien n'est moins sûr.

Le coin des quotes
  • "Josh isn't dead yet? Well, good on him! I love a good survival story!"
  • "Perhaps we’ll get a white fence. I think that would be lovely."
  • "You're a hypocrite, Elijah. You would choose love over family and then condemn me for doing the same."
  • "There, there, little lambs. Us girls have got to stick together."
  • "I am so sick of self-serving narcissists. Are men simply incapable of committing to an alliance?"
  • "Kill the demon today, face the Devil tomorrow. Count me in."
  • "Do we look like a bloody vampire rescue squad?"
  • "Fair only gets you so far, love. Clever gets you further."
  • "Davina, you may think that I don't care about you, but you're wrong. I know what it's like to have your life stripped away from you because of other people's bad decisions. How do you think I became a vampire?"
  • "Perhaps I'm concerned that if I voice my opinion about what you did to Elijah, I will end up on the wrong side of your toxic hybrid teeth."
  • "It is said that this is a man's world, and sometimes, it is. For every casket girl that was saved, countless others were not. But women are more resilient than given credit for. And some women, well, let's just say their oppressors had better watch out. I, too, am resilient, and I'm tired of being oppressed."
  • "Hurting people is such a boyish thing to do...and while I am many things, I am not my brother."
  • "Bless me, Father, for I have sinned. I am a liar, a betrayer. I have conspired against my own blood and I doubt even your God could save me."
  • "Hey, just because you're carrying a baby doesn't mean you get to act like one."
  • "I just want to be free"
  • "How did I get elected Supernanny?"
  • "Now that we've established that I'm a failure as a sister, and a friend, and an original, you should probably know he's on his way to Marcel right now to rat me out."
  • "Goodbye, Marcel Gerard. Do try to stay alive."
  • "The same things I've wanted since I was a child. I want a home. I want a family. I want someone to love me, and I want to live."
  • "Centuries later, each of us is broken. You with your anger and paranoia. Me with my fear of abandonment. And poor Elijah. He dedicates himself to everyone but himself. We are the strongest creatures in the world and yet we are damaged beyond repair. We live without hope, but we will never die. We are the definition of "cursed," always and forever."
  • "You know, I never much thought about dying. One of the perks of being immortal I guess. What an odd thing it is to be here one minute and gone the next. Rather terrifying."
  • "Being a human means a fresh start. I can grow old and have a family and fill my days with meaning, knowing that each one matters."

Voir le personnage de Katherine Pierce

© CW

Retour à l'accueil