Nessa Stein (The Honourable Woman)

Interprétée par Maggie Gyllenhaal

ATTENTION GROS SPOILERS

Qui a dit qu'entre l'ombre et la lumière il fallait forcément choisir ? C'est à la confluence de ces deux éléments que se situe Nessa Stein, orpheline de mère depuis la mort de celle-ci en couche et de père quand il se fait assassiner sous ses yeux d'enfant et ceux de son frère Ephra. Ce jour-là, le garde du corps qui les accompagne met d'abord à l'abri Ephra (parce qu'il est le fils de la famille, le descendant direct) et laisse Nessa un instant de trop, maculée par le sang de son géniteur. Elle n'est que la fille, quelle importance !

A cette époque, ce sont les actions du père, marchand d'armes notoire qui ont conduit au drame et marqueront à jamais Nessa et son frère. Des années plus tard, ce sont les agissements d'Ephra, à la tête de la Fondation Stein qui provoqueront cette seconde rupture dans la vie de cette jeune femme qui croit alors encore en un monde meilleur. Elle est une Stein, elle est anglo-israelienne et part représenter les intérêts de la famille côté palestinien.

Accompagnée d'Atika, sa guide arabe, elle est kidnappée par l'homme responsable du meurtre de son père, violée par le fils de celui-ci, irrémédiablement enceinte. Les deux familles seront désormais liées par le sang... sauf si Nessa n'est pas la mère de l'enfant aux yeux du monde. Elle le donne alors à Atika. Elle renonce à ce fils qu'elle ne désire pas vraiment et commence une existence de paraître. Mais son passé va la rattraper quand l'enfant est kidnappé à son tour 8 ans plus tard.

Qu'Ephra s'efface de la société au profit de sa sœur était la condition de sa libération, si bien que sans l'avoir voulu, Nessa devient cette femme d'affaire en apparence insubmersible. L'image de la fondation Stein, une bienfaitrice qui joue les intermédiaires de luxe entre juifs et arabes. Une femme brillante, timide, forte, irrésistible de charme, froide, inatteignable.

En coulisses, elle est brisée. Dort dans une panic room avec une arme à portée de main. Vit sa vie comme un zombie qui ne reprend des couleurs que pour la caméra. Prend ses propres mensonges pour la réalité. Désire les hommes mais aime une femme. Bien malgré elle, 8 ans plus tôt, Nessa a été l'instrument de forces obscures et a mis le pied dans un dangereux échiquier mondial. Elle est devenue un enjeu et un pion.

Son titre de Baronne offert par la Reine est une autre de ces fumisteries organisées par le monde extérieur. Une récompense de façade pour un travail et une vie de façade.

Si bien que quand la vérité sur son enlèvement menace peu à peu de voir le jour, Nessa est aussi inquiète que soulagée. Elle semble plutôt résignée et anesthésiée comme si rien de plus ne pouvait l'atteindre.

Bien sûr, elle découvre des choses qui la blessent profondément (la fausse trahison d'un ami proche de la famille, la liaison d'Atika et d'Ephra, la véritable mission d'Atika depuis le début) mais arrivée à une certaine extrémité, elle décide de renoncer à se battre si ce n'est pour le bien-être de son fils.

C'est par l'acceptation de sa maternité, 8 ans plus tard que Nessa Stein va renaître et possiblement réapprendre à vivre normalement. Sans ce frère qu'elle aimait tant et sans Atika, tous deux victimes collatérales d'un conflit qui les dépasse tous.

Pour la première incursion de Maggie Gyllenhaal dans le monde télévisuel, c'est un coup de maître. De la même façon que Gillian Anderson incarne totalement Stella Gibson dans The Fall, l'actrice américaine a pris à bras le corps ce rôle complexe et s'est appropriée la personnalité de Nessa, la portant au firmament. Un accent anglais pris pour l'occasion, une interprétation à fleur de peau, pleine de failles et de faiblesses, Gyllenhaal porte à bout de bras ce personnage exceptionnel.

Le coin des quotes
  • "We all have secrets. We all tell lies just to keep them from each other and from ourselves. It's a wonder we trust anyone at all"
  • "I know how I am. I’ve known since the first moment I saw you at that fucking checkpoint."
  • "Do you need me to die ?"
  • "You’re saving us, Atika."
  • "You know, I go home and I tell the world and every single decision I ever make will be judge against it. Di I hate them ? Do I love them ? Do I love revenge ? Am I secretly in their thrall ? Every single thing I do, that's what people will wonder.I can give birth to a child. That's not me. That's just biology. So, I can. I can have this baby and I might live.But whatever happens, I'm going to lose my life"

© BBC 2

Nessa Stein commentée par Maggie Gyllenhaal

Maggie Gyllenhaal explique comment elle passait de l'accent américain à l'anglais sur le tournage

Retour à l'accueil