© CW
© CW

Interprétée par Jaime King

ATTENTION SPOILERS SUR L'INTEGRALITE DE LA SERIE

Les histoires d’amour finissent mal en général et les contes de fée n’existent pas. C’est ce que va amèrement découvrir Lemon Breeland, encore que quelques indices auraient pu la mettre sur la voie !

Cette belle du Sud est la reine des abeilles de cette petite ville qu’est Bluebell en Alabama. Là-bas, le nom de Breeland est connu de tous car son père, Brick (Tim Matheson) est le médecin de toute la communauté, jusqu’à l’arrivée tonitruante de Zoé Hart (Rachel Bilson), une new-yorkaise dont le père biologique (dont elle ignorait l'existence mais ceci est une autre histoire !) possédait la moitié du cabinet médical de Brick.

Ce nouveau pion sur l’échiquier ne va pas seulement bouleverser les habitudes de papa Breeland, il va aussi indirectement mettre le feu à la ville et à bien des cœurs dont celui du fiancé de longue date de Lemon, George Tucker. Le début d'une petite révolution !

Mais commençons par le début. Malgré l’optimisme sans faille qu’elle adopte en toute circonstance et le ton hautain qu’elle peut avoir même avec ses amies les plus proches, Lemon Breeland n’est pas la fille la plus heureuse du monde. Toujours parfaite, maquillée avec soin, habillée comme une descendante de Scarlett O’Hara, Lemon vit tous les jours un mensonge. Elle aime bien évidemment George (Scott Porter) qui est son amour de lycée et qui le lui rend bien mais la monotonie l’a depuis longtemps emporté sur la passion et leurs fiançailles durent trop longtemps pour être honnête. La jeune femme sait bien que quelque chose ne va pas mais refusera de se l’avouer car il s’agit avant tout pour elle ne pas subir un nouvel échec sentimentalo-familial

Garante de la bonne marche de la famille Breeland, Lemon est parvenue à faire oublier le passé à savoir que sa mère Alice a abandonné ses deux filles et son mari pour aller poursuivre un rêve de carrière et ne jamais revenir. C’est aussi en cela que les apparences, même si elles sont trompeuses, sont extrêmement importantes pour la blonde : peu importe le scandale, faisons bonne figure, ça passera !

En vérité, Lemon ne s’est jamais remise du départ de sa mère non seulement parce qu’elle a du se construire sans elle mais aussi parce qu’adolescente à l’époque, elle est devenue la femme de la maison. Elle a élevé sa sœur Magnolia (oui, les prénoms sont pourris dans cette famille) et a porté à bout de bras Brick qui souffrait terriblement. Une tâche bien ingrate pour une jeune fille.

Lemon a donc pris pour habitude (et comme système de défense) de tout gérer et de se constituer un petit monde idéal dont elle est la reine. Tout n’est pourtant que façade. Dans cette petite ville où tout le monde se connaît, il n’a pas été évident de cacher sa liaison avec le maire, Lavon Hayes (Cress Williams) alors que George était à New York pour quelques temps. Un secret bien enfoui qui jure avec les sentiments qui l’assaillent.

Finalement, lorsque George décide de ne plus se mentir et d’annuler le mariage, Lemon est certes humiliée mais elle va peu à peu découvrir que la fin de ses petites habitudes lui est profitable. Elle sort de sa zone de confort, elle galère, doit quitter la maison familiale, reprendre les rencards et ouvrir sa propre entreprise avec sa meilleure amie Annabeth (Kaitlyn Black) puis de co-détenir le bar de la ville avec Wade (Wilson Bethel) qui est tout son contraire.

Lemon apprend enfin à s’assumer et à vivre un peu pour elle-même, sans Magnolia, sans Brick et sans George. Ses repères ont volé en éclat et c’est pour le mieux. Son petit esprit étriqué en ressortira grandi comme le prouve son évolution constante en 4 saisons.

C’est Jaime King qui a la lourde tâche de faire passer autant de sentiments contradictoires dans ce personnage à plusieurs facettes dans une série qui se veut avant tout très légère. La réussite est incontestable, Lemon évoluant joliment, passant de la peste des débuts à une jeune femme fragile et perdue qui va prendre sur elle et réagir aux événements de sa vie.

Le coin des quotes

Oh, this is about George Tucker. Because he broke up with Tansy and you think Zeorge is inevitable. No, you don't? Why not? He's finally single. She's single. Why wouldn't they? Oh my God. You slept with Zoe Hart

He wants to make me dinner, that's code for he hates my cookin' right?

You snap those fingers at me one more time Wade, and I'll swear to God I will chop them off that dainty little hand of yours

Let's hope it's a sugar daddy with very potent sperm.

I know that you will be a good mother, Zoe Hart. A really good mother because you are tough, and you are kind, and you are smart. And if you tell anyone that I said that, I will deny it.

Somewhere, right now, Diana Ross is spinning in her grave.

Do you have any idea what it was like to grow up without a mother? Sometimes I would pretend that you were dead so I didn't have to live with the fact that you chose to leave us.

Our life together is going to be perfect. I don't need the perfect proposal.

Your medical help is appreciated but your family counseling is not

I mean I still hate and I'll hate you until your dying day

You may be a snobby New Yorker with horrible fashion sense but at least you have a career

I'm working hard on not slapping you silly, does that count ?

Montage un poil emphatique pour la série légère qu'est "Hart of Dixie" mais qui montre bien le dévouement de Lemon envers les siens

Retour à l'accueil