Caroline Channing (2 Broke Girls)

Interprétée par Beth Berhs

Blonde, grande, ambitieuse, à l’allure soignée, issue d’une famille de l’Upper West Side et diplômée d’une prestigieuse université, Caroline Channing est tout l’inverse de Max Black, sa collègue, colocataire, meilleure amie et associée.

Leur antagonisme fait tout le sel de cette relation à double sens. Ancienne fille de riche qui avait de grands projets pour son futur avant que son père ne vole de l’argent à ses investisseurs et finisse en prison, Caroline est mise au banc de la société new-yorkaise et trouve refuge à Brooklyn dans l’appartement d’une Max qui l’accueille bon gré mal gré et dans le diner de Han où elle fait une bien mauvaise serveuse.

Son père étant en prison et sa mère ayant disparu de sa vie quand elle avait 12 ans, il ne lui reste aucune famille. Mais ironiquement, elle n’a jamais été aussi entourée que depuis qu’elle est pauvre. Elle a enfin découvert ce que le mot « famille » signifie.

Malgré le mal-être de son compte en banque (d’ailleurs, elle n’en a plus), Caroline ne laisse pas son optimisme en être entaché. Bien au contraire, cette jeune femme positive conserve ses quelques richesses et les met à profit : les talons et le pantalon hors de prix qu’elle a pu sauver, son cheval Chesnut qui vit dans l’arrière cours de l’appartement de Max et son énorme collier en perles. Être fauchée d’accord mais toujours avec style !

Sa nouvelle situation n’a pas non plus raison de son ambition. Elle est diplômée de Wharton et s’y connaît donc plutôt pas mal en business. C’est elle qui va voir tout le potentiel qui réside dans le rêve de Max de monter son entreprise de cupcakes et qui pousse cette dernière à s'en donner les moyens. Avec les pâtisseries de la brune et le sens du commerce de la blonde qui va jusqu’à harceler Martha Stewart, l’affaire se monte mais se casse aussi vite la figure parce que les filles ont vu trop grand. Aussi s’installent-elles plus raisonnablement derrière le diner.

D’un caractère plutôt volontaire, Caroline est prête à tous les sacrifices pour le bonheur des siens et en particulier de Max. Quand cette dernière est acceptée dans une très réputée école de pâtisserie, Caroline accepte un 3ème boulot pour pouvoir payer en plusieurs fois, permettant ainsi à son amie d’accéder à son rêve.

Max et Caroline vivent et travaillent H24 l’une avec l’autre, il faut donc arriver à se supporter. Ça tombe bien, la blonde n’est pas contrariante et plutôt facile à vivre. Elle a surtout compris comment fonctionne Max. Elle a aussi perdu ses habitudes de gosses de riches et se contente du minimum jouant avec humour de son nouveau statut de pauvre. A bien des égards, elle est plus ancrée dans le réel que ne l’est Max qui a toujours vécu ainsi.

Mais elle reste aussi une jeune femme avec ses propres aspirations en particulier romantiques. Elle tombe facilement sous le charme de la gent masculine qu’il s’agisse du mignon vendeur de bon, Andy (Ryan Hansen) ou du chef pâtissier de l’école de Max, Nicolas (Gilles Marini).

Mais sa relation la plus longue sera évidemment celle qui la lie à Max. Elles ne se le disent qu’à de très rares occasions mais elles s’adorent et ne seraientt plus rien l’une sans l’autre.

Intelligente et sophistiquée, Caroline n’a rien du stéréotype de la blonde idiote. Le mérite en revient en partie à son interprète Beth Behrs qui a su la rendre à la fois attachante et plus mature tout en conservant cet optimisme envers l’humanité. Si elle pouvait juste arrêter de rire systématiquement à TOUTES les blagues de sa co-star, ce serait sympa !

Le coin des quotes
  • "When I was fifteen I paid the security system guys extra to not wire the skylight, and then I snuck out and went to Illiano Schapiro's sweet sixteen."
  • "I only have what I could grab and I grabbed all the wrong things."
  • "This sloppy joe is the best worst thing I've ever eaten."
  • "I'm here! I was late so I decided to hail a cab; but then I remembered I didn't have any money one me and then I remembered I didn't have any money at all. So I walked the whole way here."
  • "Yeah, well I wanted to be running a Fortune 500 company instead of waiting on a toxic man-child such as yourself, but as you can see, we don't always get what we want, do we? So, order something else from the menu, shove it in your pie hole, [turns snarkey] and get on with your damn life!"
  • "It's strictly business."
  • "Max. Do you have any gum? My breath tastes like someone else's breath."
  • "Great. There were onions in my street meat. Listen to me. "Onions in my street meat." Last year, I was taking meetings on Wall Street. This year, I'm eating meat from the street by a wall."
  • "This is not the response I was expecting from my business partner. I was expecting, "Wooo! Awesome job! Thumbs up, buddy!"
  • "Max, seriously, don't mess with my hand sanitizer. I've already caught poverty this year and I refuse to catch the flu."

Voir le personnage de Max Black

© CBS

Introducing Caroline Channing

Retour à l'accueil