© BBC America
© BBC America

Interprétée par Tatiana Maslany

ATTENTION SPOILERS SUR LA SAISON 3

Il était une fois Alison Hendrix, une mère de deux enfants adoptés, mariée au même homme depuis des années rencontré au lycée, parfaite petite banlieusarde à l'esprit étriqué. Responsable, coincée, maman aimante, femme au foyer qui aime un peu trop le vin blanc et... clone !

On imagine bien que quand elle a découvert sa véritable origine et les existences de Beth et Cosima, la si normale Alison a vu son monde s'écrouler. Mais elle a su le reconstruire et trouver un autre équilibre. C'est ce que les femmes comme elles font parce qu'il le faut, il y a une famille, des enfants et un certain maintien en jeu ! Si bien que quand Sarah Manning fait son apparition et lui apprend que Beth s'est suicidée, nouvelle descente aux enfers pour la "soccer mom" (comme la surnomme Sarah).

Son homéostasie toute personnelle est à nouveau bouleversée non seulement parce que la nouvelle venue amène avec elle un sacré lot de problèmes mais aussi parce qu'elle prend le suicide de Beth très à cœur. Elle s'était à l'évidence liée à cette sœur de sang dont elle ne comprend pas l'acte désespéré. Sarah est donc pour elle une ennemie et Alison va se montrer particulièrement désagréable avec elle et avec Felix, le frère gay de Sarah.

Mais la vérité c'est que dans cette banlieue renfermée sur elle-même, très probablement républicaine, un poil raciste et homophobe, Alison étouffe comme toutes les femmes mariées trop tôt qui ont une vie réglée comme du papier à musique. C'est finalement un mal pour un bien que son univers soit bouleversé, qu'elle doive prendre la place de Sarah auprès de Siobhan et de la petite Kira le temps d'une soirée, qu'elle soit coachée par Felix et qu'elle pète un plomb intégral en prenant à la suite son mari Donnie puis Ainsley, sa voisine et meilleure amie pour les fameux observateurs dépêchés auprès de chacun des clones.

En pleine paranoïa, elle torture Donnie à coups de pistolet pour colle à paillettes (fancy !) dans le sous sol de la maison alors qu'elle reçoit tout le quartier juste au-dessus. Durant cette crise, elle va recevoir l'aide de Sarah et de Felix avec lequel va naître une véritable amitié. Désormais persuadée que Sarah est de son côté, elle va aussi construire une relation de confiance avec son clone.

Celle dont on n'attendait rien de particulier va se révéler une bad-ass en puissance, une sorte de mix de Cosima et de Sarah qui va sciemment dynamiter sa vie en fumant de l'herbe dans un van et s'envoyer en l'air avec le mari d'Ainsley. Et lorsque son entourage organisera une intervention, elle révélera à tous sa nouvelle personnalité. En cela, elle est sans doute la plus courageuse de toutes et au final la plus libérée.

Délicieusement décalée, Alison est de ces héroïnes qui ne cessent de surprendre dans le bon sens du terme. Petite frange stricte, jogging et polo, une arme à feu dans le sac à main, la jeune femme se révèle pleine de ressources puisque c'est notamment elle qui finançait la recherche de la vérité de Beth. Sa petite révolution personnelle et familiale a eu un très bon effet sur elle mais son obsession à retrouver sa vie d'autrefois la met en grand danger, en particulier quand elle décide de signer le contrat très douteux de Leekie.

Mais à force de taquiner la bouteille en société, la "soccer mom" s'est transformée en alcoolique notoire. Il faut dire que persuadée qu'Ainsley est en fait son observateur, elle l'a sciemment laissée s'étouffer avec sa propre écharpe ! Une non assistance à personne en danger qui la hante et la conduit directement en rehab. Loin de ses sœurs et de ses enfants, Alison va tenter de se reconstruire sans tellement de succès. Une fois sortie, elle va par contre remettre son mariage sur les rails bien que découvrant que ce pauvre Donnie est un observateur sans jamais avoir vraiment compris ce que la fonction recouvrait.

De retour chez elle, Alison se la joue Nancy Botwin (Weeds) et trouve un moyen "facile" de faire beaucoup d'argent en reprenant le business d'un petit trafiquant de drogues. Une nouvelle activité dangereuse (qui la conduit à un ancien amour de jeunesse) qu'elle combine à une élection de représentante des parents d'élèves où la compétition fait rage !

Quand on vous dit que la vie d'Alison Hendrix est un festival de quiproquos !

D'un personnage au départ terriblement cliché, Tatiana Maslany et les scénaristes construisent une personnalité multi-dimensionnelle drôle qui se moque au final un peu de sa propre rigidité. Supputant qu'Alison se rêverait en chanteuse, l'actrice écoute principalement des comédies musicales de Broadway pour se mettre dans l'état d'esprit d'Alison. Et c'est là sans doute sa composition la plus subtile et la plus criante de vérité.

Voir aussi les personnages de Rachel Duncan, Sarah Manning, Cosima Niehaus et Helena

Le coin des quotes

Unless Delphine black bags you into the back of an SUV and and then puts you in a rabbit cage somewhere. And then I'll never speak to you again

I'm not in control of the muse

So my bottom line... is my children can't know their mother is a freak. Things have to stay on a need-to-know basis

I tortured my husband. I messed up my family. And you're the only one I can talk to, and you're just another version of me

I have no gift bags, no ice, and no bartender because my husband is tied to a chair

I could have saved her, but I didn't. She clawed at the counter top, begging for her life. I stood there until it was over. Ahhh. It feels so good to say that out loud!

He was... urban... Not white, okay?

I wacked him and it feel so good !

Did he just shush me?

You wanna mess with my life ? I'm gonna mess with yours

OK. I'm a bottle hider. But why do I have to admit that to a bunch of drunk losers?

Introducing Alison Hendrix !

Retour à l'accueil