Riley Perrin (Baby Daddy)

Interprétée par Chelsea Kane

Deux frères, une fille, deux possibilités et un paquet de quiproquos !

Bienvenue dans Baby Daddy et dans la vie de Riley Perrin, une ravissante petite blonde qui ne fut pas toujours ainsi. A l’image de Monica dans Friends, Riley est une ancienne grosse qui vivait mal ses kilos en trop durant son adolescence.

Amie de longue date de Ben et Danny Wheeler, elle avait et continue d’avoir le béguin pour le premier alors que le second mourrait et continue de mourir d’amour pour elle. Elle avait manifestement disparu de leur vie depuis un moment lorsqu’elle est appelée à la rescousse par Danny, devenu son meilleur ami pour les aider à s’occuper de Bébé Emma, la fille de Ben, résultat d’un coup d’un soir avec une fille qui a laissé l’enfant devant la porte des garçons.

La preuve, Ben est très étonné de constater que celle qu’il aimait à appeler « Fatpants » et à qui il faisait des blagues cruelles est désormais une superbe et svelte jeune femme, en école de droit. Riley s’acquitte de la tâche, les envoie chercher ce dont un bébé a besoin et s’apprête à repartir vers sa petite vie d’étudiante insouciante. C‘était sans compter sur Danny qui lui fait du chantage affectif pour qu’elle reste dans leur (sa ?) vie.

Comme chacun des personnages embarqués dans cette étonnante aventure, Riley va succomber à Emma, se partageant avec Bonnie Wheeler, la grand-mère de l’enfant le rôle de guide et de figure féminine de référence. Gentille, attentionnée, romantique, Riley garde aussi quelques stigmates de sa difficile période adolescente comme le manque de confiance en soi et la timidité. Deux inconvénients que sa relation avec Bonnie tente de corriger.

Malgré un accueil un peu frisquet de la part de la mère Wheeler, Riley a un respect évident pour la pétulante blonde qui lui offre une vision plus évidente de la figure maternelle. En témoigne son incessant « Mrs Wheeler » alors même qu’elle la connaît depuis l’enfance. Comme on le voit dans un épisode de la saison 2, Riley est très souvent rabaissée par sa propre mère qui est en fait... sa tante. Apprendre à 20 ans passés que sa mère biologique a laissé à sa soeur le soin de l'élever est un choc.

Avec Bonnie, les choses sont différentes. Celle-ci est cash, lui lance trois vannes bien senties mais l’apprécie sans jamais le lui dire. Et surtout, elle la soutient. Quand Riley aura besoin de démontrer à sa future patronne qu’elle est une avocate digne de ce nom, Bonnie se prêtera volontiers au jeu de la victime consentante.

Comme Tucker, le meilleur ami de Ben, Riley est une pièce rapportée de l’échiquier Wheeler. Et l’arrivée d’Emma est la meilleure chose qui pouvait arriver à cette jeune femme qui ne demande qu’à s’épanouir, à aimer et être aimée au sein d'une famille de substitution qu'elle a choisi. Et de ce côté-là, il y a de quoi faire avec la valse des sentiments qui se joue entre elle, Danny et Ben.

Toujours aussi peu sûre d'elle malgré son job d'avocate et ses qualités humaines indiscutables, Riley souffre d'un complexe d'infériorité attachant pour le téléspectateur mais gênant pour le personnage. Voilà aussi qui explique son inconséquence sentimentale.

Difficile pour Chelsea Kane de véritablement s’imposer avec le personnage de Riley qui, non contente de rentrer assez facilement dans la case « Girl next door », reste dans l’ombre de l’autre personnage féminin de la série, plus drôle, plus libérée. Elle n’en reste pas moins charmante et fait le boulot demandé.

Le coin des quotes
  • "Friends. I hate that word ! "
  • "Put a plaid skirt on this and it's my senior class picture"

Voir aussi le personnage de Bonnie Wheeler

© ABC Family

Retour à l'accueil