Points de vue Ze Top

Les guests féminines des Orphelins Baudelaire

Chez Femmes de séries, nous avons l’habitude de célébrer uniquement les femmes. Mais dans le cas des Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire, nous n’avions pas le cœur de séparer Klaus de ses sœurs ou même d’ignorer l’horrible Comte Olaf.

Aussi, au lieu de vous dire combien Violette est brillante et combien Prunille est adorable, nous préférons nous intéresser aux très nombreuses guests féminines qui ont émaillé ces 3 saisons à nulle autre pareille.

Attention spoilers possibles

Morena Baccarin est… Béatrice

Aka le grand amour de Lemony Snicket, l’auteur du récit, celle à qui il dédie toutes ses exergues et dont la mort le plonge dans cette dépression chronique qui est la sienne.

Mais en vérité, SPOILER ALERT, Béatrice est la mère des Baudelaire.

Cobie Smulder est… la Mère

La Mère… des Baudelaire étant finalement Béatrice, cette mère-là est celle des triplés Beauxdraps. La série joue pourtant allègrement avec nos nerfs pendant un certain nombre d’épisodes en laissant entendre qu’il s’agit de la défunte maman Baudelaire.

Et il faut bien avouer que c’est un peu décevant ! Cette mère-là semblait bien plus bad-ass et aventurière que l’originale.

(Merci au compte Twitter @Desastreuses pour l’aide précieuse)

Joan Cusack est… la Juge Strauss

Tous les personnages de la série sont plus ou moins lunaires mais celle-ci atteint des sommets. Voisine des Baudelaire, elle échouera toujours à les sauver des griffes du Comte Olaf parce qu’en bonne juge, elle ne s’en tient qu’à la stricte loi et rien d’autre.

Alison Williams est… Kit Snicket

Révélation de la saison 3, Kit est la soeur de Lemony et de Jacques Snicket. Membre de l’organisation secrète et présentement très enceinte, elle cherche à sauver les Baudelaire et VDF. Ancienne compagne de Olaf, elle aime désormais l’un des triplés de l’hôtel Dénouement. Tous deux connaîtront malheureusement une issue fatale.

Alfre Woodward est… Tante Joséphine

Appartenant aussi à VDF, Joséphine Anwhistle devient l’une des nombreuses tutrices des enfants Baudelaire bien que n’importe quelle assistante sociale un tant soit peu professionnelle ne laisserait pas des gamins aux mains de cette gentille cinglée qui a développé tout une batterie de phobies suite à la mort de son mari.

Depuis elle est retranchée dans sa maison au dessus de la mer et ne s’approche surtout plus de ce lac qui lui a pris son époux. La suite lui donnera raison !

Sara Canning est… Jacquelyn

Agent caméléon de VDF adepte de tous les déguisements possibles, elle est comédienne et surtout secrétaire de M. Poe, le banquier et exécuteur testamentaire des Baudelaire qui ne voit jamais que les enfants sont en danger, pas plus qu’il ne voit que « Jaaaacqueeelyn » comme il l’appelle est plus occupée à contre-carrer Olaf qu’à taper des lettres.

Catherine O’Hara est…le Dr Orwell

Georgina Orwell ou la sociopathe en chef de la série qui fait passer le Comte Olaf pour un doux rêveur ! L’ophtalmologiste de Paltryville utilise l’hypnose pour obtenir ce qu’elle désire, moins la fortune des Baudelaire qu’une revanche personnelle envers leurs parents décédés !

Fun fact : l’actrice jouait le personnage du Juge Strauss dans l’adaptation cinéma de la série

Lucy Punch est… Esmé Squalor

La papesse fashion du in et du out aux tenues toujours différentes et improbables adopte les Baudelaire parce que c’est justement « in » comme démarche. C’est le début de sa grande aventure, elle qui s’ennuie à mourir avec son mari trop gentil.

Obsédée par la popularité, elle devient la petite amie du Comte Olaf qu’elle suit dans les coins les plus étranges sans se défaire de son style. Si elle n’a pas d’intérêt particulier pour les Baudelaire, elle en trouvera à une jeune scout insupportable qui deviendra sa fille adoptive. Parce qu’elle est « in » of course !

Sara Rue est… Olivia Caliban

L’innocente bibliothécaire de Prufrock Preparatory School que fréquentent un temps les Baudelaire fait elle aussi partie de la société secrète avec l’homme qu’elle aime, Jacques Snicket et a à cœur d’aider les Orphelins.

On la retrouve aussi en diseuse de bonne aventure dans une fête foraine dans laquelle les Baudelaire se cache. Malgré ses bonnes intensions, celle qui se fait aussi appeler Madame Lulu périra dans une fosse aux lions. Ouille !!!

Share and Enjoy !

Shares

2 commentaires

  1. Emmanuelle a dit :

    Bonsoir,

    Je ne pensais pas tomber sur la série « Les Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire » sur ton blog. J’ai lu tes écrits avec grand plaisir et je t’en remercie.

    1. Femmesdeseries a dit :

      On regarde presque tout chez Femmes de séries 🙂 Merci à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *