Michonne (The Walking Dead)

Interprétée par Danai Gurira

ATTENTION CE PORTRAIT COMPORTE DES SPOILERS SUR LA SAISON 4

Personnage culte de bande-dessinée dont est adaptée la série, Michonne version TV était attendue au tournant par les fans. Le médium allait-il pouvoir rendre justice à la grandeur du personnage ? Oui, oui et encore oui !

C’est telle une ombre accompagnée de deux zombies en laisse et son fidèle katana accroché dans le dos qu’elle apparaît dans le dernier plan du final de la saison 2. Elle sauve une Andrea (Laurie Holden) séparée du groupe et errant dans les bois d'une mort certaine.

Habituée à survivre seule, Michonne n’est pas la femme la plus causante du monde du moins de prime abord. C’est une bad-ass qui a appris à manier son sabre japonais à la perfection. Andrea, qui passera pourtant un certain temps en tête à tête avec elle, n’aura jamais le début d’une information sur son passé.

C’est même un miracle que leur « amitié » ait survécu au caractère très personnel de Michonne qui va refuser d’abandonner la blonde quand celle-ci sera trop faible pour avancer, elle la soignera et la remettra sur pied. En quelques mois, les deux femmes se seront créé un petit univers qui va voler en éclat à leur arrivée à Woodbury. Si Michonne s’est habituée à la présence d’Andrea, elle est très méfiante vis-à-vis de cette communauté qui a l’air trop belle pour être vrai. Et une fois de plus son instinct ne la trompe pas. Elle a beau mettre son amie en garde, celle-ci est aveuglée par ses sentiments pour le Gouverneur (David Morissey) et par la nouvelle stabilité qui lui est offerte après des mois d’errance.

Michonne décide donc de partir, au départ avec Andrea qui se désiste au dernier moment et reste à Woodbury. Traquée par les sbires du Gouverneur, elle croise la route de Glenn et Maggie qui se font enlever et atterrie dans la prison, sauvée de justesse par Rick (Andrew Lincoln) et Carl (Chandler Riggs). Elle y découvre la bienveillance d’Hershel (Scott Wilson) qui la soigne et une communauté soudée.

Michonne va malgré elle faire peu à peu partie de ce groupe hétéroclite bien que l’adaptation sera compliquée et la confiance restreinte. Avec eux elle repart pour Woodbury pour aider à libérer Glenn (Steven Yeun) et Maggie (Lauren Cohan).

Dans les quartiers du Gouverneur à la recherche d’Andrea, Michonne trouve la fille de celui-ci, transformée en zombie et conservée en l’état. Surprise par lui, elle tue la créature, lui crève un œil dans la bataille et parvient à s'enfuir.

Le fait qu’elle ait agi de son propre chef et contribué à une escalade dans les relations entre les deux groupes met Rick et les autres en colère. Mais ils ont plus besoin d’elle qu’elle n’a besoin d’eux. Aussi reste-t-elle à la périphérie des événements et juge le possible accord que Rick entend passer avec le Gouverneur comme une folie. La suite lui donnera une fois de plus raison.

Ses retrouvailles avec Andrea sont déchirantes. Enfermée avec un homme qui se transforme en zombie, Andrea est mordue. Lorsque Daryl, Rick et Michonne la retrouvent, elle leur demande une arme pour en finir. En pleurs pour la première fois, Michonne refuse de quitter son chevet jusqu’à ce que retentisse le coup de feu fatal.

Le début de la saison 4 (qui se déroule quelques mois après les événements) montre une jeune femme bien plus à l’aise socialement. Ce contraste avec l’ancienne Michonne est assez étonnant mais explicable par le temps qui passe et qui n’a pas amené de nouvelles épreuves. Quand ce sera le cas (la paix ne dure jamais très longtemps dans The Walking Dead !), Michonne redeviendra la femme d’action que l’on connaît.

Prise en otage par le Gouverneur (de retour) qui utilise son katana pour décapiter Hershel, elle profite de la pagaille générale pour récupérer son arme et sceller le destin de son ennemi juré. Alors qu’il est occupé à étrangler Rick, elle empale le Gouverneur et le laisse agoniser entouré de rôdeurs. La prison n’étant plus qu’un champ de ruine, elle s’enfuit avec les autres.

Têtue, introvertie, Michonne est le produit d’un douloureux passé dans lequel s’inscrit la mort de son fils, André. De manière générale, la jeune femme refuse de s'attacher par peur de tout perdre une fois de plus. A cet égard, le choix du katana comme arme de poing est assez significatif. Comme les samouraïs, Michonne croit en l'honneur et n’hésiterait pas à se sacrifier. Elle ne comprend d'ailleurs pas pourquoi Maggie et Glenn lui sauvent la vie en risquant la leur lors de la saison 4.

Avec Maggie, Carol et plus récemment Beth, Michonne est un personnage féminin qui a considérablement évolué en l’espace de deux saisons passant de cette créature hantée mais semble-t-il invulnérable à une jeune femme qui réapprend à être « heureuse », à sourire, à rire au contact d‘un adolescent en devenir, Carl (Chandler Riggs). Leur complicité se mue en amitié très sincère et pour la première fois, Michonne se livre sur son passé, son expérience dans les camps de survie post-invasion zombies qui a vu le décès de son fils et la perte de son innocence et de tout espoir. Pour se punir de ne pas avoir su le protéger, elle va choisir de devenir un monstre en utilisant son petit-ami et père de son enfant et un copain, transformés en zombies, en gardiens en laisse. Ce sont eux les deux morts vivants auxquels elle a coupé les bras et qu'elle a enchaîné, qui la suivent partout et lui permettent de masquer son odeur humaine.

Plus que des moyens de survie, ils sont représentatifs de l'état d'esprit du personnage. Elle ne décidera de les abandonner que quand elle se liera à Rick et aux siens et en reprendra d'autres quand elle sera à nouveau en solo, après les événements de la prison. Continuellement dans l'expiation de ce qu'elle pense être sa faute, Michonne trouve d'abord grâce à Andrea (si proche du prénom de son fils), puis à Rick et à Carl, une nouvelle famille.

C’est l’actrice Danai Gurira (Treme) qui a la lourde tâche d’incarner Michonne à l’écran. Force est de constater qu’elle ne démérite jamais tant dans le domaine de l’action que dans des scènes plus intimistes.

Le coin des quotes
  • "The mat said "Welcome."
  • "I'm not going anywhere"
  • "I can't stop you. But you can't stop me from helping you."
  • "And no more bullshit. You wait here. That's how we get it done."
  • "You see something? I know you see things. People. I used to talk to my dead boyfriend. It happens."
  • "People with nothing to hide don't usually feel the need to say so."
  • "This place is not what they say it is."
  • "He sent Merle to kill me. Would have sent him to kill you, too, if you had come with me. But you didn't, did you? Hm-mmm. You chose a warm bed over a friend. That's why I went back to Woodbury. Exposed him for what he is. I knew that it would hurt you."
  • "Don't you ever touch me again!"
  • "I'm gonna kill you"
  • "It was stupid, I was so stupid. When I fell on my ass, they should've just left me out there"

Voir les personnages d'Andrea et Lori Grimes dans le livre "Femme en séries"

Voir les personnages de Carol Peletier et Maggie Greene

© AMC

Michonne toujours prête ! - © AMC/Nell

Retour à l'accueil