Articles

Rocket Women (For All Mankind)

En 2019, Ronald D. Moore, le créateur de génie de Battlestar Galactica et de Outlander, repense la conquête de l’espace américaine pour Apple TV +. Dans cette série uchronique, la Russie marche sur la Lune avant l’Amérique ce qui change toute la géopolitique mondiale.

A partir de 1969 et pour deux saisons (deux autres ont d’ores et déjà été commandées), le téléspectateur suit les aventures des astronautes de la NASA. Les deux premiers épisodes sont d’un ennui relatif mais la donne change dès le 3ème épisode avec le recrutement de femmes astronautes qui intègrent le programme Apollo.

La série prend alors toute sa dimension et son …envol. On fait connaissance avec ces héroïnes presque comme les autres !

ATTENTION GROS SPOILERS

TRACY STEVENS

De femme d’astronaute à astronaute elle-même ! Qui eut cru que derrière la petite blonde, épouse de la légende Gordo Stevens, maman de deux garçons se cachait en plus une pilote certifiée et rêvant de l’espace ? Il faut dire qu’être seulement femme d’astronaute ne sied pas bien à ce « cheval sauvage » comme la nomme sont second mari. Comme Karen, elle a vécu dans l’ombre de Gordo mais son temps est enfin venu et elle saisit toutes les occasions à bras le corps.

En saison 2, Tracy est devenue l’astronaute préférée des médias qui la suivent partout, même sur la Lune. Un divorce, un remariage mais de la solitude au bout du compte et une très difficile réacclimatation à la vie dans l’espace. Mais Tracy remonte la pente et est au première loge d’un début de guerre entre les USA et la Russie tout en cohabitant avec son ex-mari.

Leur ultime collaboration sauvera tout simplement le monde et laissera le téléspectateur sous le choc.

Un mot sur l’actrice : Il y a quelques années, Sarah Jones a tenu le rôle principal de la courte série Alcatraz. Depuis, on a pu la voir dans Sons of Anarchy, dans The Path et dans Damnation.

KAREN BALDWIN

Vous connaissez le terme désormais trop à la mode des « Karen » ?! Vous savez ces femmes américaines généralement pro-Trump et anti-tout qui hurlent au meurtre dès qu’elles croisent un noir qui fait son jogging ou quand on leur refuse l’entrée dans un magasin car elles refusent de porter un masque.

Et bien considérez la Karen Baldwin de la 1ère saison comme une « Karen » atténuée des années 60. La femme d’astronaute dans toute sa petitesse d’esprit. Ce personnage est très certainement l’un des plus intéressants, si ce n’est le plus intéressant de la série. Certes, elle est la seule des femmes de la série qui ne rêve pas d’espace mais son évolution va être stratosphérique.

Frappée par un malheur qu’aucune mère ne devrait connaître, elle va tenir bon et refuser d’annoncer la nouvelle à son mari pour qu’il mène à bien sa mission sur la Lune. A bien y regarder, sa vie est faite de sacrifice pour lui. D’abord quand il était en Corée, puis désormais quand il est astronaute. La même peur au ventre qu’il ne rentre pas.

C’est un virage à 180 degrés qu’elle opère en saison 2 en devenant propriétaire de l’Outpost. Elle qui jugeait volontiers Tracy pour avoir troqué ses habits de ménagère pour ceux de la NASA, elle aime être aux commandes, ne plus dépendre d’Ed. Mais malgré tout l’amour qu’elle porte à sa fille, les blessures d’autrefois ne l’ont jamais quittée ce qui la conduit à jouer les Mrs Robinson avec la mauvaise personne et à mettre son mariage en péril.

Un mot sur l’actrice : Egalement à l’affiche de The Boys actuellement, Shantel VanSanten s’est d’abord fait connaître par One Tree Hill. Elle est aussi passée par la case The Flash.

MARGO MADISON

Etant donné la propension de cette ingénieure surdouée à manger, dormir, respirer et vivre pour et dans son bureau de la NASA, ce n’était qu’une question de temps (et de chantage) avant qu’elle ne devienne la directrice du centre des opérations de Houston.

Fille d’un scientifique hanté par des démons qui ont eu sa peau, Margo s’est construite seule. Ce n’est donc pas étonnant qu’elle se reconnaisse en la jeune Aleida. Recommandée et protégée à la NASA par le professeur Von Braun, il est son seul ami en début de carrière.

Sans pour autant renier son caractère sauvage et solitaire, Margo va se lier d’amitié avec Ellen, Molly, Tom dans le cadre du travail. Elle ne partagera jamais avec eux sa passion pour le piano. Seul le chargé russe de la mission Soyouz qui ne la laisse pas indifférente malgré ce qu’elle montre, sera invité à l’écouter jouer.

Femme tenace et ambitieuse, Margo sait aussi tendre la main en particulier aux autres femmes du programme.

Un mot sur l’actrice : Wrenn Schmidt n’a rien d’une débutante. Elle a même joué dans des séries très quotées telles que Boardwalk Empire, The Americans ou encore Outcast.

ELLEN WILSON

Etre une femme, être astronaute et être lesbienne n’est pas plus facile dans cette version alternative de la conquête de l’espace. Ellen comprend très vite que sa « différence » va fatalement freiner sa carrière d’astronaute si cela se sait. Quand elle est recrutée dans les années 60, le problème n’est pas tant qu’elle aime les femmes mais que ce secret peut représenter un levier pour un potentiel chantage de la part des russes. Et qui a un secret et veut le préserver, pourrait trahir son pays.

Aussi décide-t-elle avec son ami Larry, lui aussi gay de se marier pour faire taire les rumeurs et endormir le FBI. Ce qui met un stop à son histoire avec la barmaid du bar des astronautes, Pam pour un temps.

Ca marche puisque Ellen est sélectionnée pour commander la base lunaire Jamestown et y mener 4 missions. De retour sur Terre, elle poursuit son ascension en devenant l’administratrice de la NASA pour la Maison Blanche. Elle a l’oreille de Reagan et toute sa confiance.

Mais cette brillante quadra, pilote, héritière d’une compagnie d’aviation avec une capacité étonnante à se fondre dans la masse souffre d’être dans le placard dont elle n’arrive pas à sortir à cause d’événements qui se précipitent autour d’elle.

Un mot sur l’actrice : Si le visage de Jodi Balfour vous dit quelque chose, c’est que vous l’avez sûrement vu en Jackie Kennedy dans The Crown. Elle a aussi joué dans Bomb Girls et dans Quarry.

MOLLY COBB

Si vous entendez quelqu’un râler plus fort que les autres dans la team des 5 femmes astronautes, il s’agit très certainement de Molly Cobb. Cette pilote chevronnée déjà retenue pour le programme Mercury est une forte en gueule au grand cœur mais qui ne le montre qu’à de très rares occasions et possiblement qu’à son mari, Wayne.

L’amabilité n’est pas son fort mais c’est une sacrée pro qui donne tout pour sa mission et pour ses collègues astronautes. En témoignent une mission de ravitaillement extravéhiculaire où elle finit perdue dans l’espace pour un temps et la récupération d’un collègue blessé en pleine tempête de radiations sur la Lune. Ce qui aura pour conséquence de lui raccourcir la vie à court terme.

Un mot sur l’actrice : Doit-on encore présenter Sonya Walger ? Elle fut bien sûr Penny dans Lost. Ces dernières années, elle a beaucoup joué à la télévision, de Flashforward à Parenthood en passant par The Catch.

DANIELLE POOLE

Dani est malheureusement le personnage féminin le plus délaissée des scénaristes. S’il lui arrive des choses, notamment la descente aux enfers fatale de son mari Clayton à son retour du Vietnam, nous n’en verrons rien. Si elle se démarque dans la saison 1 par un acte de sacrifice ultime pour l’un de ses collègues astronautes, elle reste un temps dans les limbes de la NASA avant de se rebiffer et de demander à qui de droit de la mettre aux commandes d’un vaisseau pour la Lune.

Comme pour Ellen, Dani souffre de discrimination même si nous sommes dans un récit uchronique. Avant d’être une femme noire, elle est une pilote et une astronaute de grand talent, d’un sang-froid à toute épreuve qu’elle se retrouve coincée sur la Lune ou retenue en Russie contre son gré.

Aux commandes de la mission Apollo-Soyouz qui doit marquer une réconciliation spatiale entre les USA et la Russie, elle décide de ne plus être le jouet de ses employeurs et de forcer le destin. Elle aura eu raison.

Un mot sur l’actrice : Krys Marshall nous était inconnue avant For All Mankind. Pourtant elle a joué dans quelques épisodes de Supergirl et est apparue deuis 2007 dans quelques séries dont This is Us ou Shameless.

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *